Kopi Luwak, le café le plus rare au monde.

Vidéos & Photos

NOS VIDÉOS – Café

 

Notre visite d’une Coopérative de café à Kintamani, Bali

Au moment du voyage, les arabicas n’étaient pas encore prêts à être consommés par les civettes, les cerises étant encore vertes.

Après la cueillette

Après la cueillette et un premier nettoyage des grains récoltés en mini grappes, le café Kopi Luwak se voit séché sous le soleil indonésien. Les grains sont ensuite écrasés et sous l’effet d’un mortier en bois, les grains verts apparaissent en se délestant de leur coquille protectrice. Ces grains sont plongés une autre fois dans une bassine d’eau où la sélection naturelle opère: les bons grains coulent au fond tandis que les autres restent à la surface. Les grains flottant sont alors jetés. Cette procédure se voit répétée trois fois afin de bien nettoyer les grains et enlever les restants de coquille. Il ne reste plus qu’à sécher les grains verts. Jusqu’ici, aucune intervention mécanisée, tout se fait méthodiquement à la main avec grand soin, grain par grain.

 

Notre méthode de torréfaction

Notre principal objectif est d’offrir ce grand cru à son plein potentiel et c’est pourquoi notre café arabica Kopi Luwak est torréfié en petite quantité pour une meilleure uniformité et ce, au Québec même.

Nous torréfions à la dernière minute pour assurer un maximum de fraîcheur.

Notre café Kopi Luwak ne présente aucun danger pour la santé. 
Sélectionné, décortiqué, nettoyé naturellement grain par grain, il est torréfié dans les règles de l’art (aucune bactérie ne peut survivre lors de la torréfaction) afin de faire vivre une expérience des plus privilégiées.

VIDÉOS DIVERS

Jack Nicholson boit du Kopi Luwak dans le film The Bucket list (en anglais/Youtube):

 

Le Kopi Luwak, parmi les grands crus :

Gastron’homme [S.2] [E.6] – Les grands crus du… par mensuptv

Le Kopi Luwak, c’est bizarre mais …

Le kopi luwak, c’est bizarre mais ça se boit par LEXPRESS