Kopi Luwak, le café le plus rare au monde.

La Préparation

La préparation d’un bon café selon votre machine

Que ce soit pour le kopi Luwak ou n’importe quel café, voici quelques règles à suivre afin de mieux vous guider.

Le café Kopi Luwak est le grand cru le plus rare au monde. Cette page est dédiée à vous aider à préparer le Kopi Luwak de façon optimale selon la machine à café à votre disposition. Pour les petits budgets, nous vous suggérons la cafetière à piston. Celle-ci vous permettra de profiter au maximum du goût et des arômes d’un bon Kopi Luwak.

Il faut adapter sa mouture selon la cafetière utilisée : plus le procédé d’extraction est rapide, plus elle sera fine et vice-versa. Pour un arôme optimal, il est préférable de moudre le café juste avant sa consommation. Les arômes volatils seront conservés et le café n’en sera qu’à son meilleur. Un café moulu d’avance s’oxyde rapidement et perd alors son caractère unique tout en prenant une amertume non-désirée.

Pour ne pas altérer la richesse du Kopi Luwak et optimiser votre expérience, il est grandement conseillé de le goûter noir et sans sucre. Son arôme douceâtre vous enchantera. Visitez notre page traitant des règles pour faire un bon café.

La machine à espresso

En quête d’un bon espresso (équilibre entre acidité et amertume) : Comme le café moulu s’oxyde rapidement, il est conseillé de le moudre à mesure de la consommation et de commencer l’infusion très peu de temps après. Pour une espresso simple, la durée idéale est de 25 secondes. Si la durée est supérieure, on peut alors augmenter légèrement la mouture et la tasser moins. L’inverse est vrai si la durée est inférieure.

Résultat recherché: une « crema » dense et épaisse, couleur brun noisette tendant vers le brun foncé et de longue durée. On dit qu’il faut retrouver 4 tons de brun dans la crème d’un espresso réussis.

À savoir avant l’achat :  Privilégiez les machines à pompe plutôt que celles qui fonctionnent à la pression de la vapeur. La pompe permet de faire passer l’eau entre 20 et 30 secondes à travers le café sans changer la température de l’eau. La pression à la vapeur peut avoir comme effet d’augmenter la chaleur du café et ainsi risquer de le brûler.

Un autre critère à prendre en considération lors de l’achat est la poignée, elle est soit pressurisée ou non-pressurisée. La poignée pressurisée permet une bonne pression et crée ainsi une crème riche et onctueuse. Un système avec thermobloc est plus recommandé que le système avec bouilloire. En effet, le thermobloc permet une montée plus rapide de l’eau à la bonne température tout en gardant cette température à l’identique tasse après tasse. Ce système diminue également les risques d’entartrage.

 

mouturefine

  • Température de l’eau: entre 88° et 92° Celsius
  • Durée d’extraction (1 espresso) : 25 secondes
  • Dosage : 1 espresso (30 ml) : 7-8 g
  • Type de mouture : fine

                                               

La cafetière à piston

Pour ceux qui n’ont pas (ou pas encore) investi dans une machine à espresso, la cafetière à piston est une belle alternative économique.

C’est la méthode privilégiée par les dégustateurs professionnels car elle infuse le café au lieu de le bouillir. Attendre entre 1 à 3 min. avant d’actionner le piston et patienter une autre minute avant de servir afin de stabiliser la préparation.

La cafetière à piston est la méthode de préparation de café que nous recommandons le plus pour déguster le café Kopi Luwak.  Vous pourrez ainsi profiter du plein potentiel des arômes et saveurs de notre grand cru.

moyennemouture

  • Température de l’eau: entre 90° et 95° Celsius
  • Dosage 4 tasses (500 ml) : 30-35 g
  • Dosage : 8 tasses (1 litre) : 60-70 g
  • Type de mouture : grosse

                                         

La cafetière Chemex

La cafetière Chemex a été conçue dans les années 40 par un chimiste allemand qui avait l’intention de créer la méthode de filtration de café la plus parfaite. Elle nécessite les filtres Chemex. Ils sont plus performants que des filtres traditionnels et permettent de retenir un maximum de sédiments. Ceci permet d’avoir une tasse très propre et très ouverte aromatiquement.

Cette méthode simple est de plus en plus connue parmi les baristi et les connaisseurs de bon café. Le principe consiste en une infusion de café espresso moulu grossièrement, ceci permettant le libre passage de l’eau dans un délai maximum de quatre minutes.

Procédé : ajouter un peu d’eau chaude et laisser infuser pendant 45 secondes (pré-infusion).  Verser ensuite le reste de l’eau en effectuant des mouvements circulaires de sorte à garder tout le mout humide. N’hésitez pas à ajuster le dosage selon vos goûts et préférences.

moyennemouture

  • Température de l’eau: entre 90° et 95° Celsius
  • Dosage 1 tasse (250 ml) 10-12 g
  • Type de mouture : moyenne à grosse

La cafetière à siphon

 

La cafetière à pression et dépression de type Cona est sans doute la moins pratique et la plus fragile mais elle donne une excellente qualité tout en offrant un spectacle des plus magiques !

Composée de deux globes de verres superposés, elle fonctionne à la pression de l’air. Le brûleur à alcool placé sous la coupe fait chauffer l’air et l’eau de la boule inférieure. Par la pression, l’eau chauffé monte à l’étage supérieur se mélanger avec le café. À ce moment, il faut brasser le café et éteindre le brûleur. Le café passera par le filtre et s’écoulera dans la boule de verre du bas.

moyennemouture

  • Température de l’eau: entre 90° et 95° Celsius
  • Dosage 3 tasses (250 ml) 20-30 g
  • Type de mouture : moyenne

                                         

La cafetière à pression

La grande oubliée ? Sachant qu’elle se retrouve dans beaucoup de foyers, nous ne pouvons l’ignorer. Cependant, nous nous permettons de mettre un bémol quant à son utilisation car il est très facile d’obtenir un café sur-extrait, voire brûlé. Et ce serait plus que dommage avec du Kopi Luwak, si délicat !

Soyons honnêtes: cette méthode d’infusion de café n’est pas notre préférée, loin de là! En effet, il est très facile d’obtenir un café sur-extrait, voire brûlé et/ou au goût métallique si on n’y prend garde. Et ce serait plus que dommage avec du Kopi Luwak, si délicat ! Il nous semble donc tout naturel de décourager son utilisation avec du Kopi Luwak qui se verrait alors fortement dégradé ! La décision finale vous appartient, bien évidemment.

Cette méthode donne des résultats acceptables si l’on respecte certaines lignes directrices. Voici un article (avec un autre vidéo) traitant de conseils afin d’extraire le meilleur de votre café.

 
moyennemouture

  • Température de l’eau: ne peut pas être contrôlée
  • Dosage 1 tasse: 7-8 g
  • Type de mouture : fine à moyenne