Kopi Luwak, le café le plus rare au monde.

Le Kopi Luwak

Le kopi luwak

Kopi signifie « Café » en indonésien et Luwak désigne l’animal asiatique que l’on nomme communément en français « Civette ». Le luwak (Paradoxurus hermaphroditus) solitaire et nocturne, se met en action pour aller s’amuser dans son garde-manger favori: les plantations de café.

Arboricole expert grâce à ses griffes acérées, il aime passionnément manger les cerises du caféier mûres à point qu’il choisit soigneusement, laissant les moins mûres intactes aux fins d’une future visite. On le retrouve principalement dans l’archipel indonésien ainsi qu’en Malaisie.

La magie de cet animal tient du fait de sa digestion quasi absente. Une fois les cerises de café consommées, la civette digère la pulpe des fruits laissant ainsi les grains intacts. Et cela ne s’arrête pas là! Grâce aux enzymes digestives de l’animal, les grains de café se voient bonifiés en saveurs et débarrassés d’une grande partie d’amertume. La “grappe” de grains entiers ainsi rejetée renferme toute la magie d’un café unique!

2

Un café dont l’amertume est quasi absente, avec des arômes profonds nettement marqués de chocolat noir, de noisettes légèrement grillées et une rondeur des plus enveloppantes.

– Sébastien Langevin, Juge sensoriel au Championnat Canadien Barista 2011








CHOISIR NOTRE KOPI LUWAK C'EST...

Certains prétendent offrir du Kopi Luwak (“café de civette”) sans préciser l’origine des grains de café en reproduisant de manière synthétique les parfums et arômes du Kopi Luwak à l’aide d’enzymes artificiels qui n’impliquent aucunement l’animal.

Méfiez-vous des bas prix, des ventes en gros (wholesale) et des certificats d’authenticités. Il existe du Kopi Luwak synthétique, faux ou mélangé.

Notre café, l’authentique et pur Kopi Luwak est, de par se nature, le café le plus rare au monde (production minimale) et ne peut se vendre à bas prix.

Nombre d’entreprises mettent en cage les civettes afin d’avoir une plus grande production de Kopi Luwak. Que dire de ces exploitations qui forcent les animaux à se nourrir de ce qu’ils ne mangeraient pas en liberté.  Le goût du café s’en voit évidemment complètement changé.  Souvent les conditions de vie de la civette sont plus que minimes, voire inhumaines. La nutrition mal adaptée, le stress lié à la captivité amènent plusieurs animaux à se laisser aller jusqu’à la mort. La chance nous a été donnée de voyager en Indonésie et de visiter diverses coopératives de café.  Notre choix s’est naturellement posé sur celle qui avait comme philosophie, le Tri Hita Karana, qui consiste en une harmonie avec les rythmes de la nature (c’est le luwak en liberté qui mène le bal), au gré des saisons.  Nous avons pu admirer sur place cette alchimie dans toute sa splendeur.

Notre priorité est de laisser toute sa place au procédé naturel et magique de ce café unique tout en supportant nos récoltants lors de leurs recherches de pépites d’or dans les forêts balinaises.

  • Il provient d’une zone totalement biologique et équitable strictement protégée.
  • Soutenue par le C.I.R.A.D. (Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) et l’I.N.A.O. (Institut National des Appellations d’Origines) de France, la région de Kintamani sur l’île de Bali est la première à bénéficier du statut juridique d’indication géographique en Indonésie. Ces deux institutions ont révélé le potentiel et la spécificité organoleptique de ce café.
  • Sélectionné, décortiqué, nettoyé naturellement grain par grain, il est torréfié dans les règles de l’art afin de vous faire vivre une expérience des plus privilégiées.
  • Notre café Kopi Luwak est sain à 100%. Le café Kopi Luwak a été strictement étudié par des scientifiques canadiens et du monde, tous sont du même avis : il n’y aucun danger à consommer ce café.
  • Nous nous assurons d’un Arabica pur à 100% Kopi Luwak en nous approvisionnant directement à une coopérative de cette région

Nous sommes distributeurs du café Kopi Luwak dans la province du Québec, au Canada et partout dans le monde. Notre mandat est de vous faire découvrir ce grand cru en nous assurant que toutes les étapes ayant trait aux procédés d’élaboration soient accomplies dans les règles de l’art. Nous torréfions notre café en petite quantité et ce, au dernier moment, pour vous garantir la meilleure fraîcheur. Notre but est de créer un lien privilégié entre ce café d’exception et vous.


Ils y ont goûté....

mixeur« Nespresso a son Georges Clooney, moi j’ai Denis Gagnon. »

Natalia Ledoux fondatrice de Kopi Luwak , explique son choix […] Je cherchais une personnalité forte qui pouvait bien représenter mon produit. Il était la personne toute désignée. Il aime les produits innovants qui se différencient et il se sentait à l’aise de le promouvoir. »

« Je ne connaissais pas le produit, mais je suis tout de suite tombé sous le charme de Natalia et son père, souligne Denis Gagnon. J’aime le produit et la formule du café. Il est très difficile de promouvoir un produit de luxe, nous avons les mêmes problématiques en mode. J’offrirais le café en cadeau, comme j’offrirais un verre de champagne. C’est pour moi un plaisir de le promouvoir. » Lire la suite

plaisirdevivreBean me up

“Co-pi-lou-ak, articulait Jack Nicholson dans le film The Bucket List de Rob Reiner, avant de siroter à petites doses, les yeux mi-clos, l’espresso le plus cher du monde. Et Morgan Freeman de lui révéler un peu plus tard l’insoupçonné chemin parcouru par ces vénérés grains de café. Le secret de ce « café dont l’amertume est quasi absente, avec des arômes profonds nettement marqués de chocolat noir, d’agrumes et d’une rondeur des plus enveloppantes », selon Sébastien Langevin, sommelier et juge sensoriel de la sélection du Championnat canadien de barista, c’est une petite civette indonésienne frugivore (Luwak, une manière de blaireau) qui le détient. La petite bête qui se nourrit des fruits du caféier sait mieux que personne séparer le bon grain de l’ivraie et cueillir son repas au sommet de sa pléni- tude…” Lire la suite

LAPRESSE_LOGO_Coul-150x150Le café le plus rare du monde

“Son café de rêve serait un endroit où le bois donne le ton. Un ton qui se veut chaleureux et invitant comme dans un chalet. Un lieu propice aux bonnes discussions entre amis avec de longues tables pour rassembler les gens, et des livres qui trainent un peu partout parce que ce serait congé de ménage et ambiance détendue. Ce serait le café idéal de Natalia Ledoux, la jeune femme derrière l’entreprise Café Kopi Luwak, le café le plus rare au monde.” Voir l’article

LAPRESSE_LOGO_Coul-150x150Pour bien commencer la journée

“On parle souvent de l’or noir pour désigner le pétrole, mais on pourrait dire la même chose du Kopi Luwak. Il est produit dans l’archipel indonésien (Sumatra, Java, Bali…), et son prix au kilo dépasse souvent les 1000 dollars. Mais attention, son processus de «fabrication» est pour le moin inusité. Le Kopi Luwak est en effet récolté… dans les excréments d’un animal, la civette ! Celui-ci consomme les cerises du caféier, en digère la pulpe, mais pas le grain. Une fois nettoyés et moulus, ces grains qui ont «transités» donnent un café sans amertume, dont les spécialistes disent qu’il est le meilleur du monde…” Voir l’article